Styliste de caftan Zineb Ibnouzahir Lahlou : Femmes du Maroc

Discours de Zineb Ibnouzahir Lahlou, rédactrice en chef du magazine FDM-Femmes du Maroc
ALM : êtes-vous la nouvelle rédactrice en chef du magazine FDM- Femmes du Maroc, pédagogue de l’évènement Caftan.

caftan robe moderne

caftan robe moderne

Parlez un peu de votre chemin ?

Zineb Ibnouzahir Lahlou : Après des longues années des études de Lettres contemporaines expérimentée à la Sorbonne, j’ai réalisé mes premiers pas dans le domaine de rédaction et de la publication en France, avec les publications Atlas et Larousse. Ensuite, j’ai aimé connaitre une autre figure de l’univers littéraire cependant j’ai passé quelque moment dans la discipline du Salon du Livre de Paris. De ce moment, j’ai été saisie par les occasions de fêtes et l’univers artisanal et caftan du Maroc. Durant 4 ans, j’ai bossais à la Foire internationale d’art contemporain à Paris (FIAC) en tant que garant des engagements exposants. Ensuite en 2007, l’appel du pays a été plus dur que quoi. J’ai tout abandonné pour venir à Casablanca et débute une nouvelle aventure en collaboration, ensuite dans le journal écrit et digital. Selon la rencontre avec les Femmes du Maroc, celle-ci a débutée en 2009, l’année à laquelle j’ai regagné le magazine en tant que rédactrice.
Il existe-t-il une idée «Femmes du Maroc» ?
Oui, assurément. Ce magazine de caftan vit il ya environ de dix huit ans et c’est un innovateur en substance d’affluence féminine au Maroc. Vers 1996, dans les maisonnettes, il n’y avait pas assez de magazines made in Morocco et l’arrivage de FDM a réalise le résultat d’un explosif. Immédiatement, la femme marocaine achetait un magazine féminin et féministe à travers elle se souvient. Ce magazine est devenu mythique en devenant le porte-voix du combat des femmes pour le changement du code de la famille. Mais FDM a également collaboré à casser de nombreux tabous en discutant publiquement de sexe, de difficultés de couples, des tyrannies à l’égard des femmes au sein de la société…. Pour récapituler tout cela, parlons que FDM a ouvertement l’idée ironique. C’est un magazine avant-gardiste, créateur et concepteur de mode.

caftan haute couture marocian

caftan haute couture marocian

Qui parle FDM parle Caftan… Que pouvez-vous nous parler des réalisation à venir ?

On est en train d’organiser la 18ème édition de cette belle occasion qui a exposé le jour au même moment que le magazine. Aujourd’hui, Caftan a dépassé les frontières du Maroc, son pays natal, et est très connu dans le monde et plus précisément au Moyen-Orient. Caftan se souhaite l’émissaire de la tradition et de valeurs marocaines. Cette année, l’occasion aura pour sujet les «splendeurs des empires».

caftan marocain noir

caftan marocain noir

Pourquoi avoir sélectionné cet existentiel?

On remarque que le vêtement caftan, aussi de façon plus habituelle au Maroc et sa connaissance, tirent leur valeur d’une traditionnelle et célèbre histoire. L’Histoire avec un grand H ne nous a pas toujours apporté tous ses confidentiels et ce déplacement à travers le temps qu’on effectue est une méthode de nous réaliser reconnaitre notre culture, notre autobiographie, de fois ignorée, à travers l’imagination abondante des designers triés. D’autre part, l’idée de frontières est ici très importante parce que la diversité des empires est formellement de coller les frontières et de vaincre le monde entier, au titre de Caftan. D’autre part, chaque empire a pénétré dans l’Histoire du monde de façon ineffaçable. Nous en retenons en vérité une face sombre parce que qui parle empire parle envahissements, conflits et de fois horreur, mais comme dans toute chose, le bien entouré de fois le mauvais… à cause des empires, l’alphabet a été communiqué au-delà des mers, de même pour le précepte monétaire, les religions, le mélange de cultures et de peuplades. Les éclats des empires, c’est tout cela en même temps, sans ignorer les rôles mythiques à la tête de ces empires et duquel l’attirance a été telle qu’ils ont connu franchir les siècles sans saisir une trace.
Prédisez-vous encore un défilé-spectacle ? Pourquoi avoir sélectionné ce mélange?
Oui tout à fait. Ce défilé show est la marque de fabrique de Caftan. Il faut y voir plusieurs raisons. Faire défiler, sans pause, les créations de 16 stylistes, soit 112 tenues au total, serait lassant au final. Le show permet ainsi d’effectuer une pause, mais pas seulement. Le spectacle et le défilé sont complémentaires, car les artistes, chanteurs et danseurs, qui se produisent sur scène s’inspirent également de la thématique de Caftan. C’est la raison pour laquelle nous faisons appel à un directeur artistique et un chorégraphe chargé d’harmoniser l’ensemble du spectacle tant au niveau des chorégraphies, que des costumes ou de la bande son.
D’un point de vue pratique, comment se passe la sélection des stylistes ?
On acquit toutes les années une centaine de cartons de créateurs venant des 4 côtés du monde. La choix est exécutée par une commission constituée du groupe de FDM et de Propriétés Events, planificateur de l’occasion. Au final, 14 stylistes témoignés sont sélectionnés, et 2 créateurs jeunes expérimentés qui collaboreront pour la 1ère fois à l’Event Caftan. Toutes les années, nous préférons aussi un modéliste convié d’honneur qui finisse le la fête avec une gamme authentique.

caftans modernes marocain

caftans modernes marocain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + 13 =